Forum du site www.TheCineQuiZz.Com


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Disparition d'une légende du cinéma Suédois: Ingmar Bergman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Redbone
Modo


Nombre de messages : 173
Age : 39
Localisation : Bergen/Lyon
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Disparition d'une légende du cinéma Suédois: Ingmar Bergman   Mar 31 Juil - 13:41




"Je peux exister sans faire de films, mais je ne peux pas exister sans faire de théâtre"

Le maître du cinéma d'auteur Ingmar Bergman s'est éteint à l'âge de 89 ans, dans sa résidence de l'îlot de Faro, Lundi 30 juillet. Homme de théâtre et géant du cinéma mondial, le Suédois a réalisé plus de cinquante films dans lesquels il sondait les âmes et la complexité des rapports humains.
Sa mort est survenu "calmement et doucement", a annoncé la fille du cinéaste, Eva Bergman, citée par la presse Suédois eExpressen, Svenska Dagbladet, Aftonbladet . La date des obsèques n´a pas encore été précisée.

Né le 14 juillet 1918 à Uppsala, au nord de Stockholm, Ingmar Bergman, fils de pasteur luthérien à la morale spartiate et d'une mère autoritaire, deuxième d'une famille de trois enfants, le jeune Ingmar fortement marqué par cette éducation austère, s'efforce d'échapper trés rapidement au carcan familial.
"Mon enfance a été douloureuse et compliquée", résumait-il.
Au cours des années 1938-1940, il se consacre au théâtre universitaire de Stockholm et est engagé par la Svensk Filmindustri pour remanier des sénarios.

En 1944, Ingmar écrit son premier scénario, marqué par un climat tragique où s´exprime le conflit avec l´autorité paternelle dans "Tourments" qui est réalisé par Alf Sjöberg. L'année suivante, il réalise lui même son premier film "Crise", une adaptation d'une pièce Danoise de Leck Fischer. Directeur du théatre municipal de Helsingborg (1944-1945), puis metteur en scéne au théâtre de Göteborg (1946-1949), de Malmö.
Tout en travaillant au théâtre, il réalise ses films: "La prison" (1949), "Monika" (1952), "La nuit des forains " (1953).
 En 1955, Bergman connaît son premier succès international avec "Sourires d'une nuit d'été", une comédie grinçante qui, remporte le Prix spécial du jury à Cannes en 1956 .
Il commence à explorer les thèmes qui fonderont l'essentiel de son oeuvre: l'angoisse de l'homme face à la mort, l'amour, la solitude et l'"infinie tristesse du monde sans Dieu" dans "Le septième sceau" (1957) et "Les Communiants"(1962), ainsi que l´enfer du couple dans "Scènes de la vie conjugale" (1973).
 
 A la suite d'un litige avec le fisc Suédois, Ingmar Bergman quitte temporairement sa terre natale et s'installe en Allemagne où il tourne "L´oeuf du serpent" (1977), film sur la montée du nazisme, puis "De la vie des marionnettes "(1979-1980)
et réalise "Sonate d'automne" (1977) en Norvège.
De retour en Suède, il tourne en 1982 "Fanny et Alexandre", somptueuse oeuvre-testament sur son enfance et sa passion du spectacle couronnée par quatre Oscars.

En 1987, Bergman publie un essai autobiographique Laterna magica, et écrit le roman-scénario Les Meilleurs Intentions, consacré à l'histoire de ses parents.
Dix ans après, le cinéaste a obtenu la "Palme des Palmes" , à l'occasion des 50 ans de la manifestation, une récompense qu'il n'est pas venu chercher.

Les dernières années, le maître du cinéma suédois vivait reclus sur l'île de Faarö en mer Baltique, après la mort de sa dernière femme, mais il était toutefois sorti de sa réclusion pour mettre en scène une pièce de théâtre en 2002 et signer son dernier film, "Saraband "vision noire de la vieillesse, diffusé en 2003 à la télévision Suédoise.

Aujourd'hui Bergman est mort adulé dans son pays. Les radios et télévisions ont bousculé leurs programmes pour lui rendre hommage.
"Je crois que nous n'avons pas bien réalisé à quel point il était apprécié à l'étranger", a estimé Marie Nyreröd, auteur d'un documentaire sur le cinéaste.







Hommage unanime de la profession


"Pour tout ce qu'il m'a donné sur le plan professionnel et pour l'immense privilège d'avoir été son ami, je ressentirai toujours pour Ingmar Bergman (une) gratitude infinie", a affirmé l'acteur suédois Max Von Sydow, qui a tourné 11 films sous la direction de Bergman.

Le cinéaste américain Woody Allen qui lui voue un culte s'est déclaré "très triste d'apprendre la disparition d'Ingmar". "Il était un ami et vraiment le meilleur réalisateur que j'aie jamais vu", a-t-il affirmé au quotidien populaire suédois Aftonbladet.

Pour le président du Festival de Cannes, Gilles Jacob, "avec la disparition d'Ingmar Bergman, le cinéma moderne perd un de ses derniers pionniers, un pionnier de génie".

"C'est un grand du cinéma qui est parti. Je m'incline devant sa mort", a déclaré sobrement le cinéaste grec Théo Angelopoulos à l'AFP.




Filmographie d' Ingmar Bergman


1945- Crise

1946- Il pleut sur notre amour

1947- Bateau pour les Indes

1947- Musique dans l'obscurité

1948- Ville portuaire

1948- Prison

1949- La soif

1949- La fontaine d' Aréthuse

1949- Vers la joie

1950- Cela ne se produirait pas ici

1950- Jeux d'été

1952- L'attente des femmes

1952- Un été avec Monika

1953- La nuit des forains

1954- Une leçon d'amour

1955- Rêve de femmes

1955- Sourires d'une nuit d'été

1956- Le septième sceau

1957- Les fraises sauvages

1958- Au seuil de la vie

1958- Le visage

1959- La source

1960- L'oeil du diable

1961- Comme dans un miroir

1962- Les communiants

1963- Le silence

1964- Toutes ses femmes

1965- Stimulantia (un sketch)

1966- Persona

1967- L'heure du loup

1967- La honte

1968- Le rite

1969- Une passion

1969- Mon île Faarö

1970- Le lien

1972- Cris et chuchotements

1973- Scènes de la vie conjugale

1975- La flûte enchantée

1976- Face à face

1977- L'oeuf du serpent

1978- Sonate d'automne

1980- De la vie des marionnettes

1982- Fanny et Alexandre

1984- Aprés la répétition

2003- Saraband



Source:

http://www.aftenposten.no
http://www.svd.se
http://www.aftonbladet.se/
http://www.allocine.fr
www.20minutes.fr
wikipedia.org

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rarma
Administrateur


Nombre de messages : 215
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 26/06/2004

MessageSujet: Re: Disparition d'une légende du cinéma Suédois: Ingmar Bergman   Mar 31 Juil - 17:47

bon la y'ena 3 d'afilée qui nous on Antonioni, Ingmar Bergman et Michel Serrault ca commence a faire

_________________

The Rifle by Alela Diane
Ze Dude is My Life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinequizz.chez-alice.fr/
 
Disparition d'une légende du cinéma Suédois: Ingmar Bergman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La légende au cinéma
» le cinéma et les films de Ingmar Bergman
» [Walt Disney] Pocahontas, une Légende Indienne (1995)
» Greystoke, la légende de Tarzan:
» Et si le cycle de Drenaï était porté au cinéma...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du site www.TheCineQuiZz.Com :: Discussions sur le ciné :: Potins-
Sauter vers: