Forum du site www.TheCineQuiZz.Com


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Michelangelo Antonioni, 1918-2007: Un génie n'est plus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Redbone
Modo


Nombre de messages : 173
Age : 39
Localisation : Bergen/Lyon
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Michelangelo Antonioni, 1918-2007: Un génie n'est plus   Jeu 2 Aoû - 5:16




Après Michel Serrault et Ingmar Bergman, une autre étoile du cinéma s'est éteinte lundi soir 30 juillet, à l'âge de 94 ans, Michelangelo Antonioni, grande figure du cinéma italien.
Considéré comme le père cinématographique des affres modernes et de l'aliénation, Antonioni dont la carrière s'est étendue sur six décennies, a connu la consécration internationale : Lion d'or à la Biennale de Venise en 1964 pour "Le Désert rouge", Palme d'or au Festival de Cannes en 1967 pour "Blow-Up", Prix spécial du jury à Cannes pour "Identification d'une femme" en 1982, Oscar à Hollywood en 1995 et Lion d'or à Venise en 1997 pour l'ensemble de sa carrière.
"

Gilles Jacob, affirmait : "Personne, sauf Antonioni, n'a sondé aussi profondément, aussi magnifiquement, le mystère féminin."






Né le 29 septembre 1912, dans la de ville de Ferrare, au nord de l’Italie, Antonioni a effectué de brillantes études en économie à l'université de Bologne, et rédigeait également des critiques cinématographiques.
En 1942, à Paris, il devient l'assistant de Marcel Carné dans le mythique"Les Visiteurs du soir", puis collabore avec Roberto Rossellini en tant que co-scénariste de "Retour d'un pilote".
L'année suivante, le maestro italien entame son premier film, un documentaire, "Les Gens du Pô".
A 38 ans, il réalise son premier long-métrage, "Chronique d'un amour", après une dizaine de courts métrages.
Des thèmes qui reviendront souvent dans son œuvre, l'impossibilité de communiquer, la frustration, la difficulté des rapports humains, sont déjà présents dans ce film.
Ce n'est toutefois qu'en 1960 qu'il accède à la reconnaissance internationale avec "L'Avventura", représentation du vide émotionnel de la société moderne, le film est considéré comme la naissance d'un cinéma introspectif.
"L'Avventura", est le premier d'une trilogie qui inclus "La Nuit" (1961) et "Eclipse" (1962), interprétée par la ravissante Monica Vitti, son actrice fétiche, sa compagne et son égérie pendant une dizaine d'années.
En 1966, Michelangelo Antonioni atteint la consécration avec "Blow-Up" mettant en scène David Hemmings en photographe qui a capturé accidentellement un assassinat sur pellicule. Le film obtient la Palme d’Or en 1967 est eu un gros succès public et critique.





Quatre ans après, il tourne en Californie pour la MGM "Zabriskie Point", parcourant les mythes de la contre-culture américaine à travers la révolte étudiants, puis
filme "Profession : Reporter" en 1974, avec Jack Nicholson et Maria Schneider, l'histoire d'un journaliste qui prend l'identité d'un mort.
En 1976, M.Antonioni adapte (sans grand succès) "L'Aigle à deux têtes" de Cocteau à travers Le Mystère d'Oberwald, puis réalise ( avec succès)"Identification d'une femme "en Italie, remportant ainsi le Prix spécial du jury à Cannes en 1982.
Après plusieurs années de convalescence, à la suite d'une attaque cérébrale en 1985, le cinéaste tourne encore plusieurs films dont "Par-delà les nuages" en 1995, secondé par Wim Wenders.
En 2004, Michelangelo Antonioni réalise sa dernière oeuvre, avec le moyen-métrage "Le périlleux enchaînement des choses", un des volets du triptyque "Eros", co-réalisé avec Wong Kar-Wai et Steven Soderbergh.
Antonioni avait reçu un Lion d'Or à la Mostra de Venise en 1983 et un Oscar en 1995 pour l'ensemble de son oeuvre.



Trois chefs-d'oeuvre de Michelangelo Antonioni



«L'avventura» (1960)
Ancienne compagne et muse d'Antonioni, Monica Vitti irradie ce film de sa beauté.


«Blow up» (1967)
Un photographe découvre qu'il a été témoin d'un meurtre. Une oeuvre sublime et abstraite tournée à Londres.


«Profession: reporter» (1975)
L'errance existentielle d'un journaliste (Jack Nicholson) qui vole l'identité d'un mort.


Filmographie sélective


Eros (2005)
Lo Sguardo di Michelangelo (2004)
Destinazione Verna (2000)
Par-delà les nuages (1996)
Connu, amandiers, volcan, Stromboli, carnaval (1993)
Kumbha Mela (1989)
12 registi per 12 città (1989)
Identification d'une femme (1982)
Le Mystere d'Oberwald (1980)
Profession : reporter (1975)
Chung Kuo La Chine (1972)
Zabriskie Point (1970)
Blow Up (1967)
I Tre volti (1965)
Le Désert rouge (1964)
L'Eclipse (1962)
La Nuit (1961)
L'Avventura (1960)
Sous le signe de Rome (1960)
Le Cri (1957)
Femmes entre elles (1955)
La Dame sans camélias (1953)
L'Amour a la ville (1953)
Les Vaincus (1952)
Chronique d'un amour (1950)
La Villa des monstres (1950)
Le Téléphérique du mont Faloria (1950)
Superstition (1949)
La Rayonne (1949)
Jeunes en blanc (1949)
Bomarzo (1949)
Nettoyage urbain (1948)
Le Mensonge amoureux (1948)
Gente del Po (1943)



Source:

http://www.lemonde.fr/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil
http://www.lexpress.fr/
http://www.allocine.fr/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rarma
Administrateur


Nombre de messages : 215
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 26/06/2004

MessageSujet: Re: Michelangelo Antonioni, 1918-2007: Un génie n'est plus   Jeu 2 Aoû - 12:07

et be nca degage hein au suivant...

_________________

The Rifle by Alela Diane
Ze Dude is My Life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinequizz.chez-alice.fr/
 
Michelangelo Antonioni, 1918-2007: Un génie n'est plus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décès de Michelangelo Antonioni.
» PROFESSION REPORTER -THE PASSENGER- Michelangelo Antonioni, 1973.
» MDP 316 - Fort de Douaumont Meuse 1914-1918
» SOLIDO 2007
» Italie - Rome - Eté 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du site www.TheCineQuiZz.Com :: Discussions sur le ciné :: Potins-
Sauter vers: